A propos de « l’Alliance »

En 2017, nous avons constitué dans le secteur de Cambremer une Amicale curieuse de découvrir les églises du Pays d’Auge. Nous avons créé des circuits, à notre rythme, sans hiérarchie d’aucune sorte, dans un esprit d’ouverture et de simplicité. Ces  circuits ont attiré des gens du coin, nous nous sommes promenés et avons savouré le terroir.  Et nous avons découvert, sans subventions et sans attaché de communication, tout simplement en arpentant les lieux, en parlant avec les responsables des églises, un capital patrimonial exceptionnel et une similitude  d’efforts isolés pour le valoriser.  Et ce patrimoine, nous l’avons constaté, suscite toujours un attachement certain et une soif de réappropriation de l’héritage matériel et immatériel des générations précédentes.Mais les églises sont menacées, et avant qu’il ne soit trop tard, il faut les faire vivre et les valoriser, pour commencer sous forme de circuits de découverte bien établis, à proposer à tous les visiteurs, comme il y en existe dans toutes les régions françaises à vocation touristique. Mais pas en Pays d’Auge… où on  restaure les églises pour aussitôt les fermer sans indiquer la plupart du temps  la moindre possibilité de se les faire ouvrir. Et l’histoire s’arrête là…

Nous avons créé l’Alliance pour le patrimoine des églises en Pays d’Auge (APEPA) afin de continuer à écrire l’histoire de ces églises et surtout d’écrire leur avenir. Pour cela, nous souhaitons rassembler des énergies qui existent bel et bien mais ne dépassent pas le cadre communal. Et pourtant, la richesse humaine est là et c’est l’essentiel : nous ne sommes pas des quémandeurs de subsides pour restaurer quoi que ce soit dans les églises, car nous ne nous substituons évidemment pas aux associations existantes qui, du mieux qu’elles le peuvent, protègent, restaurent et animent chacune son église. Nous ne nous substituons pas non plus aux communes qui assurent l’entretien de leurs églises non seulement parce que ce sont des lieux publics, mais aussi parce que les élus manifestent à ces lieux un attachement tout particulier. Nous pensons que c’est tout simplement en nous connaissant et en unissant nos efforts sur le terrain que nous pourrons mettre à la portée de tous le patrimoine des églises. Celui des églises, et aussi celui du terroir où elles s’enracinent. Sur quel territoire? pour commencer, le coeur du Pays d’Auge, par delà les divisions. Le Pays d’Auge est vaste. C’est ici et maintenant qu’il faut commencer l’aventure!

 

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close