Qui sommes-nous, que faisons-nous?

Création en avril 2019 de l’Alliance pour le Patrimoine des Églises en Pays d’Auge

Les deux personnes à l’origine de l’APEPA sont deux présidentes d’associations pour la protection d’une église : Mariette Meunier, pour l’association Saint-Germain de Biéville en Auge (commune de Belle Vie en Auge), et Simone Coutance, pour l’association Sainte Croix de Bissières (commune de Mery Bissières). Chacune pensait dans son coin qu’il serait bon d’être en contact avec les autres associations similaires, au moins pour ne pas proposer des animations au même moment. D’autres responsables d’associations et d’autres bénévoles sont venus nous rejoindre et tous se lancent pour créer en avril 2019 l’Alliance pour le patrimoine des églises en Pays d’Auge.

La richesse humaine est là, au sein des associations pour les églises. C’est bien là l’essentiel : nous sommes tous des bénévoles enthousiastes et passionnés par leurs petites églises. Entendons-nous bien : l’APEPA ne se substitue pas aux associations existantes. Celles-ci, du mieux qu’elles le peuvent, et souvent fort bien, protègent, restaurent et animent leurs églises. Elle ne se substitue pas non plus aux communes propriétaires légales, qui assurent l’entretien de leurs églises non seulement parce que ce sont des biens publics, mais aussi parce que les élus continuent de manifester à ces lieux un attachement tout particulier. Nous souhaitons nous concerter, élus et associations, pour proposer en Pays d’Auge des programmes d’ouvertures et d’animations des petites églises rurales durant la saison touristique.

Notre but est donc d’ouvrir et de faire connaître en priorité les petites églises rurales toujours fermées. Comment? Tout d’abord sous forme de circuits de découverte, en été. Ce ne sont pas les prestigieux édifices, bien connus du public et dont parlent régulièrement les brochures touristiques. Et pour cause : ils peuvent proposer des horaires d’ouverture réguliers, et souvent d’autres commodités pour la visite. Toutes choses que ne peuvent proposer les petites églises rurales. C’est une question de bon sens que de comprendre qu’au niveau d’une petite église rurale, il est très difficile, et en tout cas exceptionnel de pouvoir proposer des heures d’ouverture régulières, une sécurité d’accès et de visite, et des structures d’accueil pour le public. Les petites églises doivent d’abord entreprendre des travaux de sécurisation ou de restauration, sans compter la simple maintenance à assurer. Quand on sait que les communes, propriétaires de ces églises, ont souvent la charge de deux ou trois églises, voire davantage, on mesure les difficultés de la tâche pour les élus. La grande majorité de ces petites églises en Pays d’Auge ne peut se faire connaître que sous forme d’animations ponctuelles, ce qu’elles font déjà, et de circuits de découverte pour lesquels la concertation est nécessaire.

Adhérez à l’APEPA en 2021 et participez à sa restructuration prochaine : une assemblée générale extraordinaire se tiendra le 20 octobre 2021 à 17h30 à l’auditorium de l’abbatiale de Saint-Pierre-sur-Dives. Nous devons modifier nos statuts afin de pouvoir évoluer, après deux ans d’existence.

Le témoignage indispensable de notre engagement collectif, ce sont vos adhésions. Nous vous remercions de nous manifester votre soutien en nous renvoyant le bulletin d’adhésion ci-dessous :

Télécharger ici le bulletin d’adhésion 2021 à l’APEPA, pour les associations et pour les personnes individuelles

Ce sont les associations de protection des églises qui adhèrent à l’APEPA. La cotisation est de 20 euros par association. Pour 2021, les individuels sont dispensés de cotisation. Ils s’acquitteront d’une cotisation modique en 2022. Les tarifs seront fixés par l’Assemblée générale.

En 2021, nous avons été subventionnés par l’Agglomération Lisieux Normandie à qui nous renouvelons nos remerciements. Il s’agissait de financer la brochure détaillant nos circuits de l’été 2021 ainsi que des bannières pour les églises participantes.

Histoire de la jeune APEPA : qu’avons nous fait depuis avril 2019?

« Eglises ouvertes », été 2019 : notre première formule pour l’ouverture des eglises

Dès les mois d’été qui ont suivi la création de l’APEPA, neuf églises ont ouvert leurs portes au public au cours d’après-midis portes ouvertes. Dans chaque église étaient présents des bénévoles pour répondre aux questions des visiteurs. Parfois, ce sont ces derniers, le plus souvent originaires de la région, qui nous ont appris des choses, raconté des anecdotes, et aussi signalé des difficultés d’accès ou de stationnement, ou l’absence de fléchage. Ce premier essai d’ouverture des églises ayant été un succès, nous nous sommes promis de recommencer l’année suivante.

« Voir les crèches », Noêl 2019

Nous remercions vivement tous les bénévoles de ces églises qui ont participé en faisant des crèches et en assurant des horaires de visite.

Puis nous avons organisé des réunions sur le thème de la sécurisation des églises

Mme Corinne Lecourt, déléguée Patrimoine de l’Agglomération Lisieux-Normandie et l’APEPA ont organisé trois rencontres successives avec les élus et les associations patrimoniales, le 21 septembre 2019 à Mézidon-Canon, le 8 novembre à Fauguernon, et le 5 février 2020 à la salle paroissiale de la cathédrale de Lisieux.

Nous remercions pour leur accueil et leur disponibilité M. François Aubey et Mme Jocelyne Benoist à Mézidon-Canon, salle Jean-Vilar ; M. Serge Tougard à l’église de Fauguernon ; et le père Bertrand Lestien à l’Accueil Cathédrale de Lisieux.

A consulter :

Compte-rendu de la réunion à Fauguernon

Quel devenir pour les églises du Calvados?

Guide d’information à l’usage des propriétaires publics et privés, sur la sécurité des biens culturels

Solutions techniques

Et aussi, des éléments de réflexion sur des problèmes patrimoniaux

Une église, un potentiel, quel projet?

Patrimoine et environnement rapport du Sénat, juin 2020

A l’église de Fauguernon, le 8 novembre 201

Les Lumières de l’été : notre deuxième formule pour Les ouvertures des Eglises

Les lumières de l’été se sont allumées l’été 2020, sur le modèle des « églises ouvertes » de l’été 2019 et avec un essai : les circuits dans l’après-midi. 27 églises ont participé aux visites et se sont réparties selon deux formules : les portes ouvertes le samedi, et un essai de circuits : « Les mardis des petites églises »

Les portes ouvertes le samedi

Les circuits de 3 églises le mardi

Les deux formules ont été appréciées et ont attiré de nombreux visiteurs, surtout la formule des « mardis des petites églises ». Cela nous a encouragés à prévoir une troisième saison de visites en 2021 composées de circuits.

Les lumières de l’été 2021 ont été inaugurées le 3 juillet à Saint-Aubin-sur-Algot. Cette fois-ci, ce sont 54 églises qui ont participé aux visites, et se sont réparties sur 18 circuits de 3 églises chacun. Les églises étaient proches géographiquement, et elles ont ouvert leurs portes successivement, dans l’après-midi. Des bénévoles ont accueilli les visiteurs et ont présenté « leur » église, qu’ils connaissent bien. L’entrée était libre, dans le respect des conditions sanitaires en vigueur. Le public a été au rendez-vous, une quarantaine de personnes par circuit, parfois moins, parfois davantage. Le record étant détenu par l’église Sainte-Marie-aux-Anglais avec plus d’une centaine de personnes.

Vous pouvez télécharger la brochure programme de l’été 2021 en cliquant sur l’image ci-dessous :

La formule 2021 est à améliorer, il faut innover, c’est ce à quoi nous nous attelons dès maintenant pour le programme de 2022.

Visiteurs à l’église saint-Martin de Repentigny

Et pour finir, les mentions légales. En fait, on ne sait pas trop comment ça marche ni ce qu’il faut dire, ni à quel endroit. on vous en parle tout de même, vous pourrez peut-être nous aider à peaufiner la section :

Conformément au Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD) :

  • Mentions propres au blog d’un particulier : Créateur : Mariette Meunier, 51 boulevard de Beauséjour 75016 Paris, tel : 06 22 74 30 95 Hébergeur du site internet : word Press.com
  • Mentions relatives à l’utilisation de cookies : ce blog n’utilise pas de cookies
  • Mentions relatives à l’utilisation des données personnelles :
  1. Coordonnées d’un point de contact sur les questions de protection des données personnelles : Mariette Meunier
  2. Finalité poursuivie par le traitement auquel les données sont destinées : informations sur le patrimoine matériel et immatériel des églises du Pays d’Auge, à l’usage exclusif de l’APEPA. L’APEPA s’engage à ne pas faire un usage commercial de ces données personnelles collectées, à ne pas les céder à un tiers et à ne les conserver que pendant une durée limitée à la finalité du traitement.
  3. Destinataires ou catégories de destinataires des données : toute personne curieuse d’art et de culture
  4. Droits d’opposition, d’interrogation, d’accès et de rectification : conformément à la règlementation en vigueur en matière de protection des données personnelles, les internautes disposent d’un droit d’opposition et de limitation du traitement, ainsi qu’un droit d’accès, de rectification, d’effacement et de portabilité des données les concernant. Ces droits peuvent être exercés auprès de la Présidente de l’APEPA, par simple mail et, en cas de contestation, auprès de la Commision Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL).
  5. Base juridique du traitement des données : consentement éclairé, actif, univoque et spécifique des personnes concernées.

PS : Si vous avez lu jusqu’ici, vous apprendrez encore que pour être tout à fait en règle, il vous faut prendre connaissance de ce formulaire et le renvoyer à contact@apepa.blog! Maintenant, si vous avez une autre méthode pour s’acquitter de ces obligations, je suis preneuse et serais ravie de vous rencontrer pour apprendre la bonne technique! mariette.meunier@gmail.com

Mariette Meunier, Présidente de l’APEPA

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close