Saint-Georges-d’Hotot-en-Auge

La 16 édition des « chemins des églises ouvertes » organisée par Jean-Pierre Hennebicq nous a permis de découvrir hier, 24 octobre, Saint-Georges-d’Hotot-en-Auge, sous la houlette de Mme Micheline Cenier, à qui nous adressons nos vifs remerciements!

Le magnifique paysage visible depuis l’église. Une sérénité absolue, sans rien qui vienne heurter le regard…
la motte féodale de Hotot en Auge

 » Dans le bois qui couvre les coteaux, à l’est de l’église, ou voit, a l’extrémité d’un promontoire de sable vert faisant partie de la chaîne de collines qui existe dans cette direction, une motte en terre rapportée entourée d’un fossé et ayant une entrée, puis une esplanade étroite du côté des terres, Rallongeant un peu vers l’ouest et se terminant en ovale en face du passage et de l’extrémité du cap sur lequel elle est située. La pente naturelle défend assez bien, de tous côtés, cette motte intéressante dont j’ai levé le plan ; elle n’a pas plus de 50 pieds de diamètre au sommet, et la partie la plus large de la cour qui l’entoure n’a pas 60 pieds d’étendue. » (A de Caumont 4-129)

On découvre la façade occidentale, avec les contreforts du XIIe siècle toujours visibles malgré les remaniements de la façade. Exceptionnel porche en pierre (XVIIIe siècle)

« On entre maintenant dans l’église de Hotot par une porte cintrée, placée sous un portail en pierre du XVIII. ou du XVII. siècle placé à l’ouest; mais il est probable que dans l’origine l’église n’avait pas d’ouverture de ce côté, qui était occupé par cinq grands contreforts romans. » Arcisse de Caumont

La documentation présente dans l’église détaille davantage la façade occidentale : « Installée sur une butte, l’église Saint-Georges domine les marais de sa silhouette singulière, fruit d’une histoire presque millénaire. L’édifice situé à côté du château, remonte au XIe siècle, comme l’atteste la façade occidentale en petit appareil régulier de moellons de calcaire avec arases horizontales de briques. « 

Clocher en pierre monumental, début XVIe siècle. La base de cette tour porte la date de 1534.
Une partie de la nef et le choeur (Photo Christian Bosshard)
Les vitraux du choeur (XIXe siècle)

Merci à Madame Cenier pour les indications suivantes :

« Réfection complète du choeur dans les années 1880 et construction d’une sacristie. Le choeur a été voûté en briques enduites de plâtre et habillé d’un décor néo-roman d’arceaux en pierre de taille et de chapiteaux à crochets ornés de feuilles de chêne et de pampres. La baie gothique du chevet à été ouverte, ce qui a conduit à ne pas remettre en place le retable du XVIIe siècle du maître-autel qui l’aurait masquée. Entre constructions, restaurations et restitutions, le XIXe siècle a donc marqué l’édifice de son empreinte ». (documentation fournie dans l’église)

Les quelques photos qui suivent sont le reflet de nos émerveillements subjectifs…

Et tout d’abord, à droite et à gauche du maitre-autel, les statues de saint Roch et de saint Georges, en bois peint du XVIIIe siècle

Saint Georges
Saint Roch, très souvent invoqué en Pays d’Auge
Saint Sébastien, également très présent en Pays d’Auge
Vierge à l’enfant, XVIe siècle
Sainte Apolline, patronne des dentistes. la sainte tient sous son bras gauche un livre et de sa main droite une paire de tenailles. Son manteau est orné de bouquets de fleurs.
Le gisant de sainte Luce

« Sous la chaire, on a déposé une des plus belles statues tombales que l’on connaisse en Normandie : elle représente une femme couchée, couronnée de fleurs et tenant une espèce de boule dans ses mains jointes; elle a les pieds sur un dragon et paraît du commencement du XIIIe. siècle.

On la nomme sainte Luce, et l’on dit que, jetée à la porte pendant la Révolution, cette statue rentra toute seule dans l’église. Luce de Coulonges, femme du seigneur de Hotot, vivait en 1246 ; elle a laissé une grande réputation de sainteté et de bienfaisance, et tout porte à croire que cette statue est la sienne. » Arcisse de Caumont

Plan d’accès à Hotot-en-Auge
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close